Publié le 21/06/2021

Une convention de cadre de partenariat avec la Safer Pays de la Loire

Acteur incontournable de la maîtrise et de la gestion du foncier dans l’espace rural, la Safer des Pays de la Loire est partenaire du Conservatoire d’espaces naturels des Pays de la Loire depuis la création de ce dernier, le 17 décembre 2014. Elle siège même depuis le départ au Conseil d’administration du Conservatoire.  

Depuis plusieurs années, le Conservatoire d’espaces naturels des Pays de la Loire participe aux Comités techniques départementaux de la Safer en Loire-Atlantique, Sarthe et, plus récemment, en Maine-et-Loire. Il est également représenté au Conseil d’administration de la Safer. La plupart des projets d’acquisition foncière d’espaces naturels portés par le Conservatoire sont instruits et suivis par la Safer, pour permettre une transparence maximale vis-à-vis des autres acteurs fonciers et du monde agricole, et garantir une cohérence en matière de prix.  

De son côté et afin de répondre au mieux à ses engagements en matière de préservation de l’environnement et des ressources naturelles, elle est intéressée pour travailler avec le Conservatoire sur la dimension « biodiversité » de ses actions : prise en compte des aspects environnementaux dans les cahiers des charges que la Safer fixe aux acheteurs de biens ruraux, mise en œuvre de la séquence « Eviter, réduire, compenser », de baux ruraux à clauses environnementales… 

C’est donc tout naturellement que le Safer et le Conservatoire d’espaces naturels des Pays de la Loire ont souhaité passer une convention de partenariat. Celle-ci a été signée en début d’année 2021 et définit les modalités de cette collaboration réciproque. Elle concrétise ainsi une habitude de travail en commun qui s’amplifie depuis la création du Conservatoire et s’inscrit dans le droit fil de la convention mise en place au niveau national entre la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels et la Fédération nationale des Safer.  

Elle a également pour objectif une valorisation réciproque des actions de chacune des deux structures.